kangalou

kangalou : Les personnes qui magasinent un appartement ne cherchent pas seulement un logement, mais plutôt un endroit où installer leur chez-soi. Ils considèrent les lieux, mais aussi le quartier et le voisinage afin de déterminer si l’adresse convoitée correspond à leur mode de vie et répond à leurs besoins. Les propriétaires, eux, veulent trouver quelqu’un de fiable qui respectera ses engagements et prendra soin du logement qu’ils leur confient. Un nouvel outil arrime désormais ces deux réalités : Kangalou. Survol de cette petite révolution technologique dans le monde de l’immobilier résidentiel locatif.

Plus qu’un simple site d’affichage, ce portail gratuit permet aux propriétaires d’assurer la gestion de leur immeuble et aux locataires de prendre part à une communauté virtuelle qui traite de sujets en lien avec l’habitation. Pour ce faire, Kangalou propose deux plateformes distinctes (une pour les locataires et l’autre pour les propriétaires) et complémentaires. 

Kangalou se démarque des autres outils de recherche de logements en proposant à ses usagers une expérience plus humaine de location. 

Au lieu de submerger les locataires d’annonces plus ou moins appropriées, l’outil les classe selon leur pertinence, ce qui rend le processus de recherche beaucoup plus efficace. 

« On soumet une liste d’une centaine de critères au locataire – ceux-ci vont du prix mensuel à la proximité des transports en commun, en passant par la présence de commodités pour le lavage ou d’aires de rangement – et il coche ceux qui sont importants pour lui. En fonction de ses réponses, un score sera attribué à chaque annonce. Un peu comme le référencement dans Google, celles qui correspondent le mieux à la recherche vont être affichées au haut de la page », explique Benoît Ste-Marie, directeur général de la CORPIQ, qui est le partenaire stratégique de cette plateforme.

De cette manière, le candidat gagne du temps et les propriétaires bénéficient d’une visibilité accrue auprès de candidats triés sur le volet, augmentant ainsi leurs chances de louer rapidement leur appartement à la  « bonne personne ».

L’outil a aussi été pensé pour que l’utilisateur puisse recevoir des alertes lorsqu’une nouvelle annonce est publiée, sauvegarder celles qui lui plaisent, les annoter (il est le seul à voir les commentaires qu’il inscrit) et les partager dans ses réseaux sociaux.  Il peut aussi visualiser l’immeuble directement sur Google street view pour avoir un aperçu du quartier et des services autour.   

 « On le sait, chercher un appartement, ce n’est pas chose facile. C’est une décision importante qui a beaucoup d’impact sur la vie des gens.  Les locataires doivent s’y retrouver parmi des milliers d’annonces réparties sur plusieurs plateformes pour en dénicher une qui les intéresse.  Ils en voient tellement qu’ils ne se rappellent plus laquelle est laquelle. Avec Kangalou, on change la donne en misant sur la précision de l’information et l’efficacité de la recherche », fait valoir M. Ste-Marie.

Kangalou, c’est d’abord et avant tout un univers, une ambiance, une atmosphère qui sont proposés aux locataires. De par son look léché, son contenu dynamique et son ton sympathique, il rend le processus de recherche de logement beaucoup plus léger. 

Le candidat locataire peut d’ailleurs s’y mettre en valeur en créant un profil avec une photo et un texte à son image.  Cela permet de personnaliser les interactions entre chercheurs de logements et propriétaires.

 « C’est une expérience humaine qui dépasse l’idée même de location.  Il n’y a aucun site qui s’adresse aux chercheurs de logements comme ça; c’est un véritable outil de référence »,  soutient le directeur général de la CORPIQ.

Par le biais d’articles légers et pratiques, Kangalou les informe, les conseille et les éduque sur des sujets variés comme la préparation du déménagement, la tenue d’un budget, les secrets d’une colocation réussie ou encore, la décoration. D’autres textes portent plutôt sur les différentes régions et quartiers ainsi que leurs attraits. Ainsi donc, avant même d’avoir terminé de défaire leurs boîtes, ils sauront où aller manger, où sortir et quelles sont les activités à faire dans le secteur! 

« Cela permet de valoriser le quartier et par ricochet, les annonces de logements qui sont situés dans ces secteurs. C’est une plus-value pour les propriétaires », insiste M. Ste-Marie.

Les propriétaires ne sont pas en reste; un portail leur est spécifiquement dédié. Grâce à cet outil, ils peuvent créer une annonce pour chacun de leurs logements, la publier et la sauvegarder afin de l’utiliser à nouveau plus tard.

Afin d’optimiser le référencement, ils sont invités à employer les mêmes critères de sélection que les aspirants locataires.  

« Annoncer un appartement, ce n’est plus comme il y a 10 ans. Il faut se démarquer et ça demande beaucoup d’efforts. Ça nous est tous déjà arrivé de mettre une annonce le matin et qu’on constate qu’en après-midi, elle est déjà reléguée à la deuxième ou troisième page. Là, on fait en sorte qu’on est vu spécifiquement par ceux qui recherchent ce qu’on a à offrir », indique M. Ste-Marie.

En quelques clics, il est également possible de « pousser » son annonce à partir de Kangalou sur d’autres plateformes telles que Kijiji, LesPacs, Craigslist, YouTube, Facebook et Twitter.  De plus, les propriétaires pourront choisir de faire voyager leur annonce par l’entremise de 140 sites de location desservant 54 pays.  Il s’agit d’un atout pour rejoindre les étudiants étrangers et les nouveaux arrivants à la recherche d’un logement. 

Parce qu’une fois le logement loué, le « vrai » travail commence, Kangalou offre différentes fonctionnalités de gestion, afin de centraliser toutes les opérations du propriétaire. 

Enquête de prélocation avec ProprioEnquêteMC; état des lieux; paiement de loyer; émission de factures et de reçus; rappel automatisé des échéances et des retards; service de recouvrement (avec et sans jugement); ne sont que quelques options proposées sur Kangalou, à un prix forfaitaire (les membres CORPIQ bénéficient de tarifs préférentiels). Loin d’être une dépense, l’accès à ces fonctions constitue plutôt un investissement qui permet de gagner du temps. 

« Avec Kangalou, on fait un bond de géant en facilitant la vie des propriétaires immobiliers. Pas besoin d’être un spécialiste de l’informatique pour l’utiliser, c’est à la portée de tous », conclut M. Ste-Marie, avec optimisme.

Pour en savoir plus sur les services offerts et les tarifs ou pour s’inscrire, on visite le kangalou.com.
 

Concours qui pourraient vous interesser

Nouveau Concours Quebec

250$ pour la rentrée des classes

L’entrée des classes arrive à grand pas et St-Georges GM pense à VOUS! Parents et étudiants, nous vous offrons la...

LA NEWSLETTER DU GRATUIT

Soyez les premiers à profiter des derniers
concours gratuits au Québec
concours gratuits
Arrow